Nos coups de cœur

Nos

coups

de cœur

Récit

Danser dans la mosquée

de Homeira Qaderi

21 €

Editions Julliard
Traduction Cécile Dutheil de La Rochère
Parution 09/2022

« Dieu ne répond jamais aux prières des filles », répète t-on à Homeira, petite fille afghane, lors de la première arrivée des talibans, dans les années 90. Au fil de son récit, trois générations de femmes se succèdent, qui tentent de survivre tour à tour à l'occupation soviétique, à la guerre civile puis à la première prise de pouvoir des talibans.

La petite fille chérit les livres et la liberté, se révolte contre les privilèges accordés aux hommes et les interdits visant les filles. Adolescente, elle ira jusqu'à animer une école clandestine dans une mosquée.

A travers le récit de sa vie, se dessine la condition des femmes afghanes. Révoltant et inspirant !

Vivre vite

de Brigitte GIRAUD

20 €

Editions Flammarion
Parution 08/2022

Depuis l’accident de moto qui a coûté la vie à son compagnon, Claude, le 22 juin 1999, il ne se passe pas un jour sans que Brigitte Giraud y pense, ou plutôt qu’elle tente de comprendre quel engrenage de situations, de choix, d’erreurs ont causé sa mort. Comment conjurer le sort avec des si ? Face à l’inacceptable, cette quête bouleversante est une fragile tentative de donner du sens à la vie, celle de Claude, la sienne, la nôtre…

Quand tu écouteras cette chanson

de Lola Lafon

19.50 €

Editions Stock

L'exercice de style, proposé à Lola Lafon – un séjour nocturne, seule, dans le musée de son choix – la conduit à la “Anne Frank House”, à Amsterdam. Ce lieu s'est imposé à elle, comme une évidence.

Sa déambulation dans les presque 40 m2 de l'Annexe, aux fenêtres occultées, dans le silence de la nuit, où huit personnes se sont cachées pendant près de deux ans pour échapper, en vain, à la Shoah, fait naître un texte d'une finesse et d'une justesse bouleversantes.

Une sortie honorable

de Éric Vuillard

18.50 €

Editions Actes Sud - Un endroit où aller

Après avoir pillé sans vergogne les ressources d’une Indochine exsangue, la France, engluée dans une guerre coloniale qu’elle sait perdue d’avance, cherche pourtant « une sortie honorable ».

En quelques scènes saisissantes, l’écrivain renverse le point de vue et décrit la mécanique à l’œuvre, où une caste aristocratique toute puissante danse sur les décombres du monde. Toujours aussi magistral !

Servabo. Mémoire de la fin du siècle

de Luigi Pintor

12 €

Editions Rue d'Ulm
Traduction Fanchita Gonzalez-Batlle et Lucie Marignac

« Mais en ce temps-là, je ne doutais pas que cela en valût la peine, parce que les hommes de bonne volonté (les hommes simples, préférions-nous dire) allaient changer le monde. »

Figure de la gauche communiste italienne, journaliste et député, Luigi Pintor a traversé les bouleversements du siècle dernier en acteur engagé et en observateur sensible. Avec une humilité bouleversante, il raconte l’enfance, la liberté, les copains, les combats, les deuils dans de courts chapitres ciselés. Brillant sans aucune ostentation, une merveilleuse leçon de vie et d’Histoire !

Combats et métamorphoses d’une femme

de Edouard Louis

14 €

Editions Seuil

Sa mère a longtemps vécu dans la pauvreté, dans la violence. Violence de classe, violence masculine... À 45 ans, elle se libère de cette domination et change de vie. Elle devient une autre femme et E. L. découvre une autre mère.

Alors, il raconte, il la raconte. Comme toujours chez lui, les phrases sont économes, les mots précis, les sentiments à fleur de peau.

Edouard Louis écrit encore et toujours l'histoire d'une enfance impossible, d'une relation filiale impossible. Parce qu'il était différent, dans un milieu social qui ne l'acceptait pas.

Au-delà de son écriture, forte, c'est une histoire sociale. C'est politique. C'est passionnant !