Nos coups de cœur

Nos

coups

de cœur

Frantz Fanon

de Frédéric Ciriez - Romain Lamy

28 €

Editions La Découverte

Roman graphique

Un roman graphique qui relate la mystérieuse rencontre de Frantz Fanon, d'origine martiniquaise, écrivain, psychiatre et penseur, avec Jean-Paul Sartre, en 1961, à Rome. Sartre a accepté de préfacer Les damnés de la terre, un essai anticolonialiste explosif pour l'époque. La rencontre a lieu, en compagnie de Simone de Beauvoir et de Claude Lanzmann.

Une intensité singulière se dégage de ces quelques jours relatés, alors que Fanon se meurt d'une leucémie. Il raconte sa vie, ses combats, son engagement au FLN, en Algérie. Il questionne ses certitudes autour de la psychiatrie, argumente autour de ses idéaux et pensées révolutionnaires par rapport à son engagement en Afrique.

Le cheminement d'un homme engagé, intransigeant ! Absolument passionnant !

Liv Maria

de Julia Kerninon

19 €

Editions L'Iconoclaste

Roman

Liv Maria, enfant libre et sauvageonne née d'une mère taiseuse et d'un tendre géant norvégien, grandit, solitaire, sur une île bretonne. Un bout du monde qui lui forge le caractère et un destin. Tombée amoureuse de son professeur d'anglais, à Berlin, elle explore sensualité et plaisir. Mais le destin s'en mêle, faisant exploser ses repères.

Du Chili à l'Irlande, Liv Maria mène une vie de femme libre, amoureuse, entre mensonge et secret. Un magnifique portrait de femme, une écriture d'une grande justesse.

Gros, gros coup de cœur !

Ils s’aiment

de Collectif

49 €

Editions Les Arènes

Beaux livres

Un siècle de photographies d’hommes amoureux, issues d'une exceptionnelle collection rassemblée par Hugh Nini et Neal Treadwell. Leur critère de sélection : la force des sentiments qui s'exprimait à travers le cliché. Ces images privées, chinées aux Etats-Unis mais aussi en Europe et en Asie, témoignent d'une époque où les relations homosexuelles étaient illégales (et encore aujourd'hui, dans certaines parties de notre monde !). Les hommes photographiés appartiennent à tous les milieux sociaux : dandys new-yorkais et ouvriers de province, riches, pauvres, blancs, noirs, civils, militaires...

Des instantanés, pris entre 1850 et 1950, qui fixent et figent l'amour entre ces hommes pour l'éternité !

Une histoire mondiale des femmes photographes

de Luce Lebart, Marie Robert

69 €

Editions Textuel

Beaux livres

Les œuvres de 300 femmes photographes du monde entier, depuis l'invention du médium jusqu'à nos jours, dont beaucoup demeurent méconnues. L’effacement des femmes dans l’histoire de la photographie résulte d’une longue tradition de discrédit. Créatrices originales, au regard affûté, elles n’ont pourtant cessé de documenter le monde.

Pour restituer la diversité des parcours de ces femmes photographes, Luce Lebart et Marie Robert ont invité 160 autrices de différents points du globe à interroger cette somme fabuleuse d'images.

Un livre manifeste !

La maison des voix

de Donato Carrisi

21.50 €

Editions Calmann-Lévy
Traduction Anaïs Bouteille-Bokobza (italien)

Polar

Une psychiatre australienne sollicite son confrère, Pietro Gerber, thérapeute pour enfants, spécialiste de l'hypnose à Florence, pour recevoir en thérapie Hannah, sa patiente qui vient d'arriver en Italie, en grande détresse. Au fil des séances, le terrible passé d'Hannah ressurgit, curieusement lié à la propre enfance de Pietro.

Une spirale infernale s'enclenche, qui va obliger le psychiatre à affronter ses propres démons.

Un thriller psychologique captivant !

Mon père et ma mère

de Aharon Appelfeld

22 €

Editions de l'Olivier
Traduction Valérie Zenatti (hébreu)

Roman

Erwin passe des vacances à la campagne, avec ses parents, dans une petite isba louée par un Ukrainien à ses parents. Au bord de la rive du Pruth, toute une galerie de personnages s'y retrouve : le docteur Ziegler tout dévoué à soigner les indigents, Rosa Klein qui lit les lignes de la main, Peppy, amoureuse délaissée, Karl Koenig, l'écrivain...

C'est l'été 1938, le dernier avant la guerre. Pogroms, rumeurs, discussions sur la condition et le comportement des juifs, Appelfeld décrit à merveille l'anxiété de tous, de chacun, à l'approche de la catastrophe qui se profile. Une certaine mélancolie affleure au fil des pages sur un monde qui s'enfuit... Magistral !

Librairie La tête ailleurs © – Tous droits réservés 2021 | design Arsenal Productions